Une inspiration surréaliste

Bonjour à tous, aujourd’hui nous allons parler de l’influence qu’a eu le surréalisme sur les artistes d’aujourd’hui. A l’origine, le surréalisme est plutôt un courant littéraire, mais il touche également la peinture. Ce courant artistique vise à utiliser l’inconscient pour créer. Ainsi, les oeuvres qui en découlent ne se veulent pas logiques et sont souvent dénuées de sens.
Aujourd’hui, le surréalisme est toujours employé, et les artistes s’inspirent parfois des oeuvres réalisées après la Seconde Guerre mondiale. 

Pour illustrer cela, j’ai choisi une publicité réalisée par l’agence DDB Berlin pour la marque Volkswagen en 2008. Sur cette publicité, nous pouvons voir sur la gauche une silhouette humaine dont la tête a disparu et a été remplacée par un sablier. Ensuite, au centre, nous voyons une bouteille avec une sorte de paysage a l’intérieur qui est en lévitation. En dessous de cette bouteille, nous avons des éléments industriels et un échiquier sur lequel se trouvent des arbres. A droite, nous voyons un chevalet avec un tableau blanc sur lequel se trouve la silhouette en nuages d’une voiture. Enfin, à l’arrière plan, nous avons un ciel avec des nuages.

cropped-surrealismePub Volkswagen, Agence DDB, 2008 

Dans cette publicité, tout l’univers de l’artiste Magritte est repris. En effet, nous retrouvons une inspiration de deux oeuvres de Magritte. D’abord, nous voyons que la silhouette humaine est très clairement inspirée du tableau Le Fils de l’Homme. Dans cette peinture, nous voyons un homme dont le visage est caché par une pomme verte. Ici, nous avons l’idée que parfois les choses en cachent d’autres et que nous voulons toujours savoir ce qui est caché.

magritte1iconRené Magritte, Le Fils de l’Homme, 1964, peinture à l’huile, 116x89cm, Musée de l’organisation nationale, Orlando

Ensuite, nous pouvons dire que le ciel, le chevalet et le tableau présents sur la publicité sont inspirés de l’oeuvre La Condition Humaine de Magritte. En effet, nous retrouvons dans les deux oeuvres une omniprésence du nuage et du ciel bleu. Puis, nous avons un clin d’oeil entre le tableau et le chevalet de la pub avec ceux de la peinture. Mais, la différence entre les deux, c’est que dans la publicité, nous avons seulement la silhouette en nuage de la voiture qui se fond avec l’arrière plan et non l’intégralité du tableau.

la-condition-humaine-magritte-1933.1274871785René Magritte, La Condition Humaine, 1933, peinture à l’huile, 100x81cm, National Gallery of Art, Etats-Unis

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les Accros aux mangas |
Entreprise Peinture Paris |
Créations Artisanales 65 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Auroreartistepeintre
| Bienvenu à Bord !!!!
| Artstory